Alerte Info: Des agents de la DST Ivoirienne en mission au Ghana pour extrader les Pro-Gbagbo sous mandat d’arrêt international

Jeudi 21 Juin 2012 - 08:50


blé Goudé, Damana Picas, Touré Zéguène, Konaté Navigué, tous exilés
blé Goudé, Damana Picas, Touré Zéguène, Konaté Navigué, tous exilés
Nous venons de recevoir l’information confidentielle de source gouvernementale, que des agents de la DST (Direction de la Sécurité Territoriale) Ivoirienne, viennent d’arriver au Ghana pour une mission qui consiste à traquer les Pro-Gbagbo en exil dans ce pays. Ces agents qui seraient au nombre d’une trentaine (dont 22 sont pour le moment bien identifiés par nos agents secrets d’informations gouvernementales), ont pour mission de repérer tous les militaires, sous-officiers et Officiers qui se trouvaient dans la vidéo du Colonel Major Kate Gnatoa ; vidéo qui a servi de preuve à Hamed Bakayako sur la RTI lors de sa démonstration d’une tentative de coup d’état, dont le Ministre Lida Kouassi serait le cerveau penseur contre le pouvoir Ouattara.
1. Cette mission pour traquer les anti-Ouattara ne se limite pas aux hommes en tréhi. Tous les Pro-Gbagbo se trouvant déjà sous un mandat d’arrêt international lancé par le pouvoir Ouattara, ainsi que d’autres ne sachant pas que ledit mandat les concerne, sont tous le viseur de ces agents de la DST ivoirienne qui auraient eu la caution diplomatique du Ghana.
Le Ghana serait-il en train de suivre les pas du Togo qui vient de se faire remarquer de la manière la plus sadique, en livrant un refugier sur son sol à ce pouvoir d’imposture de Ouattara à Abidjan ?
Ce pouvoir qui n’a jusque là pas pu démontrer aux ivoiriens, aux africains et au monde entier que les accusations selon lesquelles il aurait torturé Lida Kouassi Moïse pour lui arracher des vœux, sont fausses, est-il digne de confiance pour que le Ghana fasse la même erreur que le petit Togo de Faure Gnassingbé?
2. Les 22 agents déjà identifiés sont repartis entre les villes d’Accra, de Takoradi et de Koumassi. Ils sont repartis aux différents barrages de police dans ces villes et travaillent en collaboration avec la police locale pour pouvoir repérer les personnes à arrêter et suivre tous leurs mouvements, jusqu’à leur arrestation.
3. Tous les Pro-Gbagbo sous mandat d’arrêt connu comme sous mandat d’arrêt non annoncé sont tous priés de prendre les dispositions appropriées à la dimension de cette information de source incontestable.
NB : Cette triste réalité donne raison à la dame se nommant Mawa Daniella qui avait averti qu’une mission pour traquer les Pro-Gbagbo se préparait depuis le « Palais du Rattrapage ».

Merci pour votre compréhension.

Un rapport de Noufaley Koblan Lawson

L’œil d’Accra




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !