Alassane Ouattara propose que les conditions d’éligibilité à la présidence ivoirienne passent de 12 à 3

CIVOX.NET
Samedi 4 Juin 2016 - 12:15


Le président Ouattara
Le président Ouattara

Le porte-parole du gouvernement Ivoirien Bruno Nabagné Koné a révélé vendredi à Abidjan la vision du président Alassane Ouattara qui est de réduire les conditions d’éligibilité à la présidence de la République de 12 à 3.

Pour la nouvelle constitution ivoirienne, Alassane Ouattara propose la suppression de la peine de mort ainsi qu’il suggère que l’élection du président de la République se fasse au suffrage universel pour un mandat de 5 ans renouvelable une seule fois.

Selon Nabagné Koné les raisons qui animent le chef de l’Etat Ivoirien à faire ce changement sont dues à des insuffisances et des imprécisions des constitutions précédentes.

‘’Le chef de l’Etat a vivement rappelé les raisons pour lesquelles il souhaite faire ce changement. Il a rappelé les insuffisances des constitutions précédentes, celle de 1990 et celle de 2000. Cette Insuffisance est notamment liée à des imprécisions taillées sur mesure et qui ont contribué à diviser les ivoiriens’’ a-t-il expliqué.

Dans la vision d’Alassane Ouattara, a expliqué le porte-parole du gouvernement, « cette nouvelle constitution devra être plus consensuelle, impersonnelle, équilibrée et doit tirer les leçons de notre passé de l’histoire de ce pays ».

‘’Les principes généraux qui selon le chef de l’Etat pourrait modifier cette constitution, il s’agit de faire en sorte que cette constitution soit plus consensuelle, qu’elle soit impersonnelle, équilibrée. Cette constitution doit également tirer les leçons de notre passé de l’histoire. Cette constitution donnera de la visibilité à la Côte d’Ivoire’’ a-t-il poursuivi.

Cette constitution, toujours selon Alassane Ouattara, consacrera la séparation des pouvoirs Exécutif, judiciaire et législatif.

‘‘Cette constitution sera plus claire pour éviter les interprétations que les précédents avaient laissé, qui ont malheureusement conduit notre pays dans ce que nous avons connu’’ a-t-il déploré, ajoutant que « la vision de Ouattara pour cette nouvelle constitution confirme certains principes à savoir la suppression de la peine de mort, l’école obligatoire, la politique du genre … ».

‘’Cette constitution indiquera que le président de la République est élu au suffrage universel pour un mandat de 5 ans et il éligible une seul fois. Elle permettra également de clarifier les conditions de candidature à la présidence de la République’’ , a expliqué le ministre Koné.

‘’Avant il y avait une douzaine de dispositions , tout cela sera limité aujourd’hui à 3 conditions et cette constitution précisera le calendrier électorale et les mesures transitoires’’ a encore poursuivi Bruno Nabagné Koné. 

Le président de la République poursuit les discutions autour de cette vision. Il rencontre les partis politiques, la société civile, les chefs religieux et traditionnels. En début de semaine, « un Comité d’experts a été mis en place pour permettre rapidement de transmettre au gouvernement un projet de constitution qui puisse être adopté pour le mois de juillet au plus tard et de de faire en sorte que le referendum puisse se tenir au mois de septembre ou octobre 2016 au plus tard » , a conclu le porte-parole du gouvernement.

Le Président ivoirien, Alassane Ouattara a procédé en début de cette semaine, à la mise en place d’un Comité d’experts chargé de faire des propositions dans un délai d’un mois, en vue de la révision de la Constitution prévue pour fin 2016.


MC/ls/APA




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !