Alassane Ouattara et John Dramani Mahama : Pourquoi la rencontre n’a pas eu lieu hier

Le président Alassane Ouattara a répondu favorablement à l’invitation qui lui a été adressée par l’Etat ghanéen qui a souhaité le voir honorer de sa présence la cérémonie d’investiture de son chef, élu président de la République.

Mardi 8 Janvier 2013 - 06:26


Alassane Ouattara et John Dramani Mahama : Pourquoi la rencontre n’a pas eu lieu hier
Malgré les rapports pas toujours chaleureux ces derniers mois entre les deux Etats, le président Ouattara a tenu à y être. D’abord en sa qualité de président en exercice de la Cedeao, il ne pouvait manquer un tel événement. Ensuite, son pays la Côte d’Ivoire est voisin du Ghana et partage avec lui des intérêts importants et la coopération entre les deux nations n’a jamais été remise en cause. Mais au-delà de ces raisons qui peuvent paraître évidente, le chef de l’Etat ivoirien et son homologue ghanéen avaient besoin de se parler, d’autant plus qu’entre les deux personnalités il y a quelques incompréhensions à aplanir et les liens de coopérations à raffermir. Indépendamment de la cérémonie d’investiture, les deux présidents devaient  échanger. Malheureusement, nos sources rapportent que l’audience entre John Dramani Mahama et Alassane Ouattara n’a pas eu lieu, alors que plusieurs sujets étaient prévus à l’agenda initial de cette rencontre, avec, on s’en doute, un accent particulier sur les questions relatives à la sécurité, à la justice et au cas des exilés ivoiriens aux Ghana.
S’agissant des raisons qui n’ont pas permis aux deux personnalités de se parler, des sources crédibles font comprendre que le président ghanéen, juste après la cérémonie d’investiture, avait à faire face à quelques urgences liées aux affaires de l’Etat, en plus des audiences qu’il devait accorder aux nombreux chefs d’Etat et à des opérateurs économiques qui ont répondu à son invitation. Mais ce calendrier, certainement de derniers instants ne correspondait pas, nous a-t-on rapporté, à celui du président Ouattara qui, de son côté, avait quelques dossiers important à signer à Abidjan. En outre, il avait à dîner avec la présidente du Fonds monétaire international, Christine Lagarde et tout cela nécessitait qu’il rentre à Abidjan pour se donner le temps de satisfaire à ses impératifs.
Avant de quitter Accra, le président Ouattara et son homologue ont échangé des civilités mais aussi des excuses pour la rencontre manquée, selon les confidences d’un confrère ghanéen. Ils ont promis de se revoir bientôt. Notons que c’est hier, lundi 7 janvier 2013 que l’homme fort d’Abidjan s’est envolé pour Accra où il a pris part à la cérémonie d’investiture de son homologue ghanéen, John Dramani Mahama, vainqueur du dernier scrutin présidentiel tenu le 9 décembre. Déclaré élu président ghanéen avec 50,6% par la commission électorale, John Dramani Mahama, 54 ans, assurait depuis juillet 2012 l’intérim de feu John Atta Mills dont il était le vice-président.

A.BOUABRE

publique, John Dramani Mahama.
Publié le 08 janvier 2013
Source: Soir info




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !