Affaire « Ouattara n’est pas éligible » / Amadou Soumahoro à Affi : ‘‘Vous n’avez pas pu nous ébranler pendant qu’on était dans l’opposition et au Golf Hôtel et ce n’est pas maintenant que nous avons les appareils de l’Etat que vous pourrez le faire’

Vendredi 10 Janvier 2014 - 06:12


Le Secrétaire général par intérim du Rassemblement des républicains (Rdr) Amadou Soumahoro
Le Secrétaire général par intérim du Rassemblement des républicains (Rdr) Amadou Soumahoro
Le Secrétaire général par intérim du Rassemblement des républicains (Rdr) Amadou Soumahoro a réagi relativement aux propos du président du Front populaire ivoirien (Fpi) faisant état de ce que la Côte d’Ivoire doit organiser les états généraux de la République pour ‘’résoudre le problème d’inéligibilité’’ du Président Alassane Ouattara. Il s’est également prononcé sur les critiques faites par le patron du parti de Gbagbo sur la gestion du gouvernement Ouattara. C’était à la faveur d’une rencontre qu’il a eu le jeudi 9 janvier 2014 à la Rue Lepic avec les secrétaires départementaux d’Abidjan et banlieue. ‘’Ne nous laissons pas distraire par le brouhaha, le verbalisme creux. Les enfants ne lapident que l’arbre qui porte des fruits. Le résultat du travail du Président de la République les étouffe et les étouffera. Eux, ils ne prospèrent que dans le désordre. Ils n’ont pas pu nous ébranler pendant qu’on était dans l’opposition et au Golf Hôtel. Ce n’est pas maintenant que nous avons les appareils de l’Etat qu’ils pourront le faire’’, a mis en garde le premier responsable du parti à la case. Qui a promis ne plus se prononcer sur des questions relatives à la tenue des Etats généraux. « Cela ne fera pas partie du bilan du Président Ouattara. C’est une manière pour le Fpi de retarder le pays. Les Ivoiriens n’ont pas besoin de cela. Ils ont besoin d’eau, d’école et du travail. Nous devons aider le Fpi à sortir des ténèbres. Il nous appartient de les ramener dans la République », a souligné Amadou Soumahoro. Et puis, exacerbé par les propos d’Affi faisant état de ce que Alassane Ouattara n’est pas éligible en 2015, certains secrétaires départementaux notamment ceux de Daloa et de Koumassi ont déclaré le patron du Fpi persona non grata dans leurs zones. Le secrétaire général par intérim du Rdr leur a demandé de revenir sur leurs décisions car « Le Rdr est un parti de pardon. Nous allons même rencontrer le Fpi ». Par ailleurs, concernant la vie de son parti, l’ex-ministre du Commerce a saisi l’occasion pour mettre en garde les secrétaires départementaux qui ont relevé des secrétaires de sections de leurs postes en violation des textes du parti : «Les nouvelles nominations que vous avez faites sont nulles et de nul effet». Il a appelé ses hôtes à œuvrer pour la réélection d’Alassane Ouattara en 2015 en oubliant pas de ramener la cohésion dans leurs bases.

TAB



Publié le vendredi 10 janvier 2014  |  L’intelligent d’Abidjan




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !