Affaire Abel Naki: Le grand malaise

Mercredi 5 Septembre 2012 - 07:06


Affaire Abel Naki: Le grand malaise
Le week-end dernier, un rassemblement des ivoiriens de la diaspora à Turin, en Italie, en soutien au peuple Wè, s’est transformé en meeting le soir dans la même ville. Plusieurs leaders de Mouvements et d’opinion y étaient présents, notamment Brigitte Kuyo du Fpi , Abel Naki du CRI-Pananafricain, Dr Boga Sacko et bien d’autres. Au cours de ce meeting, Abel Naki, s’est fendu une déclaration tapageuse qui a jeté de l’émoi dans la galaxie patriotique, qui n’a pas tardé à réagir contre cette énième sortie incongrue du leader du Cri-panafricain (Congrès pour la renaissance ivoirienne et panafricaine), qu‘il ne faut surtout pas confondre avec le Cri panafricain (sans le tiret), se définissant comme Conseil pour le résistance ivoirienne et panafricaine.
Abel Naki a en effet déclaré « qu’il est constitué un Conseil National de libération de la Côte d’Ivoire » avec tous les Mouvements et partis politiques du pays, afin de bouter Alassane Ouattara de la tête du pays. La toile et les appareils téléphoniques se sont alors enflammés de partout dans le monde à propos de cette déclaration. Tous les leaders des Mouvements patriotiques d’Europe informés de cette déclaration ont marqué leur surprise. Pascal Logbo, le président du NPR a fustigé « le caractère solitaire d’une déclaration si grave ». Apolos Dan Thé, sur son blog marquait sa désapprobation de la sortie d’Abel Naki dont les propos, dit-il, mettent en danger le peuple Wè dont il a profité de la tribune. Quant à Brigitte Kuyo, Représentante du FPI en France, elle à promis une déclaration solennelle pour ramener à l’ordre Abel Naki.
Tous sont fatigués de ces dérives répétées d‘Abel Naki. Dans tous les cas, plusieurs militants pour la cause de Laurent Gbagbo, qui nous ont joints, ont manifesté une colère noire. Allant même jusqu’à inviter les leaders des Mouvements de résistance à démissionner et les invitant à ne pas mettre leur vie en danger par ces déclarations irresponsables à répétition. Même Zap Krasso, président du Cojep France, qui d’accoutumée est en réserve de toutes polémiques est cette fois sorti de son silence pour condamner avec véhémence la sortie malheureuse de son compagnon de lutte. Il a écrit sur son blog « ne pas être d’accord » avec les déclarations de son alter ego du cri panafricain. Il l’a accusé notamment de faire des déclarations sans concertation préalable. Nous avons eu connaissance de l’information selon laquelle, Zap Krasso, dans des discussions privées avec certaines personnes de son entourage, n’a pas manqué de fustiger Abel Naki en lui reprochant de plutôt favoriser le spectacle que de viser la cause commune. « Abel refuse d’écouter et se la joue solitaire. Pourtant, c’est nous tous, dont moi particulièrement, qui sommes accusés de ses agissements. C’est fatigant.» aurait-il ajouté par dépit. Autant dire que la réaction de Zap Krasso qu’on n’attendait pas, vu ses accointances avec « l’accusé », traduit un réel malaise qui règne dans le milieu de la résistance où tout est désordre et égoïsme.
Si cette bévue d’Abel Naki peut être mise à profit par les dirigeants des mouvements patriotiques et de résistance sur le terrain en Europe, ce serait une bonne chose. Certains Mouvements, comme le Cojep lors de son dernier Sommet, ont déjà donné des bases de travail pour la réorientation de la lutte en Europe. Puisse ce travail se poursuivre pour aboutir à discipliner tout le monde. Pourquoi ne pas lancer les états généraux de tous ces Mouvements pour recadrer tout le monde.
Après le tollé de la déclaration spectaculaire d’Abel Naki, faite dans une posture pouvant être qualifiée de  «m’as-tu-vu politique», il faudrait retenir ceci: même si en politique tout est permis, y compris le rêve, il conviendrait de ne pas tenter d’entraîner dans certains rêves ceux qui conservent  leur lucidité. Une lucidité qui leur permet de ne pas se lancer dans des aventures ambiguës et incertaines.


 
Christophe Nèguê
 




Tags : Abel, Naki

Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !