Affaire "412 milliards du PPU dilapidés par Gon Coulibaly" - Christian Vabé: "Gon Coulibaly disqualifié pour être vice-président"."Le peuple doit boycotter le réferendum constitutionnel"

Mercredi 13 Juillet 2016 - 23:24


Christian Vabé, président du RPCI-AC, lors d'une audience à l'Elysée avec le Président François Hollande.
Christian Vabé, président du RPCI-AC, lors d'une audience à l'Elysée avec le Président François Hollande.
IMPORTANTE DECLARATION A LA NATION DU RPCI-AC

ll nous revient de façon insistante qu'en cas de référendum constitutionnel, le favori pour le poste de vice-président de la République serait monsieur Amadou Gon Coulibaly (La Lettre du continent N°733 du 06 juillet 2016).
Pour rappel, Amadou Gon Coulibaly, Ministre d'Etat secrétaire général de la présidence est disqualifié pour occuper un tel poste, car il a dilapidé 412 milliards du PPU (programme présidentiel d'urgence) mis en place par le chef de l'Etat, Alassane Ouattara, sans avoir jamais été inquiété.
Le RPCI-AC lance un appel solennel au peuple de Côte d'Ivoire, à boycotter ce référendum gadget, qui comme l'a dit Amadou Soumahoro, secrétaire général du RDR, a pour seul but le maintient et la confiscation du pouvoir par tous les moyens du RDR, afin d'empêcher le retour au pouvoir du parti de Laurent Gbagbo.
Et le vice-président de la République en cas de référendum constitutionnel sera Amadou Gon Coulibaly, l'homme qui a dilapidé 412 milliards de FCFA du PPU du contribuable ivoirien, sans rendre compte à ce dernier. Il a d'ailleurs été maintenu à son poste de secrétaire général de la présidence, et promu au rang de Ministre d'Etat.

VOICI L'ORIGINAL DE LA DECLARATION DU RPCI-AC DENONCANT LE DETOURNEMENT DES 412 MILLIARDS DE FCFA DU PPU PAR AMADOU GON COULIBALY, SECRETAIRE GENERAL DE LA PRESIDENCE

[ Affaire "scandale financier à la présidence (412 milliards du PPU dilapidés par Gon Coulibaly)" - Christian Vabé, président du Rpci-Ac: "Que Ouattara fasse toute la lumière sur l'utilisation des 412 milliards de Fcfa (600 millions €) du PPU

Par IVOIREBUSINESS - Affaire "scandale financier à la présidence.- Importante déclaration à la nation du Rpci-Ac. Christian Vabé "Que Ouattara fasse toute la lumière sur l'utilisation des 412 milliards de Fcfa (600 millions €) du PPU.

Christian Vabé, président du Rcpi-Ac exige "Que Alassane Ouattara fasse toute la lumière sur l'utilisation des 412 milliards de Fcfa (600 millions €) du Programme présidentiel d'urgence.

Importante déclaration à la nation de Christian Vabé sur l'utilisation des 412 milliards de Fcfa (600 millions €) du Programme Présidentiel d'Urgence d'Alassane Ouattara

Le Rassemblement du peuple de Côte d'Ivoire Alternative crédible (Rpci-Ac) a appris par voie de presse qu'un énorme scandale financier secoue en ce moment la présidence de la République de Côte d'Ivoire.
Ce scandale concerne la dilapidation par le secrétaire général de la présidence de la République Amadou Gon Coulibaly, de 412 milliards de Fcfa (600 millions d' euros) alloués au programme présidentiel d'urgence (PPU) par le chef de l'Etat Alassane Ouattara.
Le Rpci-Ac a également appris que la gabegie de ces 412 milliards de Fcfa du PPU, a provoqué l'ire du chef de l'Etat, qui serait rentré dans une colère noire contre le secrétaire général de la présidence, qui a suspendu le PPU.
Devant ce scandale financier sans précédant qui éclabousse le présidence de la République, au moment ou le contribuable ivoirien tire le diable par la queue, le Rpci-Ac exige la démission du secrétaire général de la présidence Amadou Gon Coulibaly pour mauvaise gestion, et dilapidation de deniers publics.
Le Rpci-Ac exige en outre que le chef de l'Etat fasse sans délai, toute la lumière sur l'utilisation des 412 milliards de Fcfa du programme présidentiel d'urgence.
Le Rpci-Ac exige la dissolution du programme présidentiel d'urgence pour avoir failli à sa mission qui est de:
- Parer à la pénurie d'eau par l’adduction d’eau potable.
- Faire face aux disfonctionnements dans le domaine de la santé par un meilleur accès aux soins par les populations.
- Permettre un meilleur accès à l'éducation par la construction et réhabilitation d'écoles, et par la fourniture de kits et matériels scolaires aux écoliers, élèves et étudiants.
- Résoudre le problème de la salubrité urbaine par le ramassage d'ordures (Elimination des dépôts sauvages urbains et dans les chefs-lieux de départements).

Le Rpci-Ac constate, vu l'échec du PPU, que les sommes astronomiques mises en jeu par le PPU ne sont jamais arrivées à destination.
Tous les marchés passés par le PPU ont été passés de gré à gré, ce qui a obligé le Fmi et de la Banque mondiale a dénoncer la mauvaise gestion et la gabegie qui entourent le PPU, et démander sa dissolution pure et simple.

Le Rpci-Ac condamne l'opacité avec laquelle est gérée le PPU et exige avec insistance la dissolution du PPU.
Le Rpci-Ac exige la mise sur pied d'une enquête nationale pour faire la lumière sur la gestion des 412 milliards de Fcfa (600 millions €) alloués au PPU.

Fait à Paris le 09 septembre 2014
Pour le Rpci-Ac

Christian Vabé
Président




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !