Actes de racismes et de xénophobie en Afrique : La FIDHOP condamne cet « Apartheid-Nègre » et accuse l'union africaine.

Lundi 6 Mars 2017 - 11:05


Scène de xénophobie en Afrique du Sud
Scène de xénophobie en Afrique du Sud

      DECLARATION :

  1. LE RAPPEL DES FAITS :

Ces derniers jours, plusieurs actes de violences graves ont été perpétrés contre des Immigrés Noirs, venus des pays de l’Afrique subsaharienne, dont le NIGERIA, par des groupes de populations de Noirs, en AFRIQUE DU SUD.

Ces actes ont fait de nombreuses victimes : des morts et des blessés ; et certaines victimes ont vu leurs commerces pillés par ces Noirs Sud-Africains. (Les autorités sud-africaines étant demeurées muettes sur le bilan.)

Mais bien avant les actes récents, qui suscitent aujourd’hui tant d’émoi et l’indignation de tout le continent noir et du monde entier, la FIDHOP a souvent été interpellée et sollicitée sur des cas similaires, se produisant subtilement, mais bien fréquemment, au MAROC, en LIBYE ou en ALGERIE, sur des jeunes Noirs candidats à l’émigration vers l’EUROPE.
 

  1. L’ANALYSE DE LA FIDHOP :
     

La FIDHOP (la Fondation Ivoirienne pour l’observation et la surveillance de la Démocratie, des Droits de l’Homme et de la vie Politique) analyse ces actes comme suit.

Pour la FIDHOP, ces actes de violences émanant des Noirs et ayant pour cibles des immigrés et des étrangers, fussent-ils des Noirs aussi, sont caractéristiques de Racisme et de Xénophobie !

Ces actes racistes et xénophobes sont d’autant plus choquants et ahurissants, parce qu’ils ont pour auteurs des Noirs contre d’autres Noirs et qu’ils ont lieu sur le continent noir.

TOUTEFOIS, les cas de l’AFRIQUE DU SUD et du MAROC sont encore plus choquants !

En effet, comment comprendre et admettre aujourd’hui, que l’AFRIQUE DU SUD, ce pays de NELSON MANDELA et de STEVE BIKO, pour qui la planète entière s’est indignée et s’est mobilisée hier, afin que prenne fin l’Apartheid orchestré par ces Blancs venus d’ailleurs pour s’installer sur la Terre africaine contre des populations de Noirs ; comment comprendre que ces Noirs-là puissent oser aujourd’hui reproduire cette même barbarie contre leurs propres Frères Noirs ? IMPENSABLE !!!

Comment comprendre et admettre aujourd’hui, que le MAROC, qui vient de réintégrer si fièrement l’Union Africaine (UA) ; qui prétend même intégrer la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), bien qu’étant du Maghreb ; et dont le Roi Mohammed VI se plait tant à Abidjan, où il a l’habitude de passer de bonnes vacances ; comment comprendre que ce Maroc-là ferme les yeux sur les traques que subissent régulièrement de jeunes Noirs sur son sol ?

Pour la FIDHOP, tous ces pays sont une HONTE pour l’Afrique et pour les Africains !

Pour la FIDHOP, ces Racistes-Nègres sont pires et plus gravement condamnables que les Racistes Blancs d’Europe ! Ils sont pires que le Président américain Donald TRUMP ! Ils sont mêmes assimilables aux Nègres Esclavagistes qui ont été complices de l’Esclavage des Noirs !

  1. LA POSITION DE LA FIDHOP :

Au regard de ce qui précède ;

La FIDHOP CONDAMNE, avec force et dernière énergie, tous ces actes de Racisme et de Xénophobie, en AFRIQUE DU SUD ; mais aussi au MAROC, en LIBYE, ou en ALGERIE, etc. !

La FIDHOP accuse l’UNION AFRICAINE de laxisme et de complicité devant cet ‘’Apartheid-Nègre’’ !

La FIDHOP demande aux Africains de s’indigner et d’organiser des manifestations de masses, pour dénoncer ces comportements indignes du continent Berceau de l’Humanité !

La FIDHOP refuse toutefois que des actes similaires soient posés à l’encontre des Sud-africains vivant partout sur le continent, notamment au Nigeria ; et préconise plutôt que les pays d’origines des victimes protestent diplomatiquement !

La FIDHOP interpelle spécialement le Président JACOB ZUMA et le Roi MOHAMMED VI : ils doivent démontrer qu’ils ne soutiennent aucunement ces actes racistes, en les condamnant et en faisant poursuivre en justice leurs auteurs !

ET DIRE QUE LA CÔTE D’IVOIRE, CE PAYS D’HOSPITALITE LEGENDAIRE QUI COMPTE PRES DE 40% D’ETRANGERS VIVANT PAISIBLEMENT, ET FAISANT LIBREMENT FORTUNE, A PU ETRE TAXE DE PAYS XENOPHOBE ET IVOIRITAIRE ; A CAUSE DE M. ALASSANE D. OUATTARA… REVOLTANT !


 

Fait à Rome, ITALIE, le 04 Mars 2017

Dr BOGA S. GERVAIS

Président-Fondateur de la FIDHOP





Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact




20 ANS DE MUSIQUE ES FILLES DE SAIOUA