A propos du paiement des primes de la rébellion: Tension entre Ouattara et les ex-rebelles

Samedi 23 Novembre 2013 - 15:00


Après la lune de miel, c’est la lune de fuel entre Alassane Dramane Ouattara et les ex- chefs rebelles qui ont activement contribué à l’installer au pouvoir. A l’origine de ce profond désamour, le paiement des primes de guerre promises aux milliers de jeunes gens et autres mercenaires de la sous-région recrutés au sein de la rébellion armée pro-Ouattara depuis 2002. Selon des sources concordantes proches du Rhdp, Alassane Ouattara refuserait que l’Etat de Côte d’Ivoire continue de payer, au titre des primes de guerre, de l’argent aux ex- combattants dont certains, les plus nombreux, ont été abandonnés au bord de la route. « Le chef de l’Etat, Alassane Ouattara, dit que l’Etat ne peut pas continuer à payer, à la place des ex- chefs rebelles, les primes promises aux jeunes gens qui ont combattu à leurs côtés dans la rébellion armée parce que les com-zones ont amassé une véritable fortune de guerre avec le casses des banques dans la zone CNO (Ndlr : Centre-Nord-Ouest). Sans compter les trafics divers qui les ont enrichis. M. Ouattara leur a dit qu’il sait où ils ont placé toutes ces importantes sommes d’argent évaluées à plusieurs centaines de milliards de fcfa. Il leur a donc demandé de payer les ex-combattants parce que l’Etat a déjà trop fait au niveau de l’Addr (Ndlr : Autorité pour la démobilisation, le désarmement et la réinsertion des ex- combattants). Il n’est pas question, pour le chef de l’Etat que le pays paye encore quelque chose dans cette histoire» , affirme une source crédible qui a requis l’anonymat.

Koukougon Zabril


Source: Notre Voie N°4574 des samedi 23 & dimanche 24 novembre 2013




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !