2e congrès du Pdci, présidentielle 2015, Rhdp, Gbagbo… :Un officier de la gendarmerie nationale de Côte d’Ivoire fait des révélations

Samedi 6 Juillet 2013 - 10:55


Image d'archive-Le Gendarme a préféré gardé l'anonymat
Image d'archive-Le Gendarme a préféré gardé l'anonymat
Connaissez-vous vraiment Bédié ?

Avant le coup d’Etat de 1999, j’étais un homme très proche de Bédié. En treillis ou en civil nous étions toujours ensemble. Quand il y a eu le coup d’Etat de 1999 j’étais parmi les gendarmes qui ne voulaient pas désarmer.  Nous préparions une résistance quand Bédié a été contraint à l’exil avec l’appui de Ouattara et la France. Quelques jours après son exil, c’est Monsieur Tapé Koulou Laurent qui a servi d’intermédiaire entre Guéi, nous et Bédié.  Le Général  Guéi savait que nous étions encore  armés. Un matin, nous nous sommes retrouvés donc chez Tapé Koulou à Angré.  Il a téléphoné à Bédié pour lui dire que nous sommes à son domicile. Depuis Paris,  Bédié nous a dit ceci : «déposez les armes car même si vous devez vous battre, c’est contre des Ivoiriens vos frères. Donc déposez les armes» . C’est ce jour-là que nous avions déposé les armes. Bédié aime les Ivoiriens. Bédié est un nationaliste. Mais qui l’a compris ? Aucun Ivoirien ne l’a soutenu dans ses prises de positions nationalistes. Si les Ivoiriens l’a - vaient soutenu, la Côte d’Ivoire n’en serait pas là.

Nationaliste ? Pourtant il n’a pas  soutenu Gbagbo qui se présentait comme le candidat des Ivoiriens.

Vous savez, Bédié est un bon rancunier. Ne pensez pas qu’il ne va pas se venger de tous ceux qui lui ont causé du tort. Il va le faire  sûrement. C’est dans cet esprit de vengeance qu’il a accepté le  Rhdp qui est la copie du Front républicain que le Fpi et le Rdr ont mis sur pied pour lui nuire et pour l’isoler dans son combat contre Ouattara. Il a perdu le combat contre Ouattara. Il a été humilié. Je me souviens que Ouattara exigeait que le Pdci soit dissout. Aujourd’hui, c’est le tour de Gbagbo d’être humilié. Même s’il doit avoir une justice pour lui, il aura connu aussi la souffrance et l’humiliation, lui et sa famille. Le Rhdp a été l’arme de la vengeance pour Bédié contre son frère Gbagbo qui ne l’a pas soutenu contre Ouattara.


Qu’adviendra-t-il alors de Ouattara  après Gbagbo ?

 Attendez et vous verrez. Je vais faire une révélation : Bédié sait qu’il n’y aura pas d’élection en 2015. Les Ivoiriens doivent se préparer à cela. C’est la vérité. Les signes sont déjà là. Ceux qui savent observer s’en rendent compte déjà.

Quels sont ces signes-là ?

Alassane Ouattara a été attaqué dans son propre fief, dans le Nord. C’est un mauvais signe. Attaquer le cortège d’un Président est un mauvais signe. Même si c’est un montage, c’est aussi  une manière de montrer le chemin à ses ennemis. Ses prochaines tournées seront hypothéquées. Ensuite, il y a le langage hermétique de Bédié que les gens ne comprennent pas. Bédié parle avec des symboles. Sinon, pourquoi Bédié se serait jeté dans une polémique de candidature de 2015. Et puis, les rumeurs selon lesquelles Bédié aurait vendu le Pdci à 2 milliards de Fcfa à Ouattara pour garantir sa réélection en 2015 et neutraliser ses rivaux Djédjé Mady, KKB, et Konan Banny sont insensées. C’est mal connaitre Henri Konan Bédié. Il faut que les Ivoiriens lisent entre les lignes derrière ces sorties de Bédié. Je le répète Bédié sait qu’il n’y aura pas d’élection en 2015.

Qu’est-ce que cela veut dire ? Ouattara restera au pouvoir ?

Non. Un événement purificateur traversera bientôt la Côte d’Ivoire. Il ne tardera pas à venir. Bédié le sait. C’est pourquoi, les militants du Pdci doivent être tolérants et patients. Les Ivoiriens doivent être vigilants. La Côte d’Ivoire est un pays très difficile.

Propos recueillis par Christophe Desgens, une correspondance particulière

Source: LG Infos  N ° 4 7 9  D U  J E U D I  4  J U I L L E T  2 0 1 3




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !