28-30 mars 2011 en Côte-d’Ivoire: Six ans que les massacres de Duékoué (Carrefour) restent impunis

Mardi 28 Mars 2017 - 15:29


 

Par Connectionivoirienne

La localité de Duékoué dans l’ouest de la Côte-d’Ivoire, avait connu l’atrocité en trois jours terribles, les 28, 29 et 30 mars 2011.

Selon la Croix Rouge, le nombre de morts de ce massacre tournerait autour de 1200, hommes, femmes et enfants.

Le quartier carrefour avait été particulièrement ciblé de façon atroce par les troupes fidèles à l’actuel président ivoirien, Alassane Ouattara, appuyées de dozos conduits par un certain Amadé Ouérémi.

 

Nous avons en mémoire les fosses communes, les habitations détruites, les personnes atrocement tuées, les milliers de réfugiés à la mission catholique de la ville.

Six années plus tard, malgré les nombreux procès de la crise de 2011, ni la justice ivoirienne, encore moins celle « dite » internationale n’ont osé ouvrir ne serait-ce qu’un seul procès sur les crimes de Duékoué.

A cette barbarie, viendra s’ajouter quelques années plus tard, le massacre de Nahibly, toujours au nez et à la barbe des troupes des Nations Unies.

L’histoire, elle, n’oublie pas ses victimes la plupart innocentes, à l’heure ou la mission de l’ONU quitte définitivement la Côte-d’Ivoire,.

Sylvie Kouamé





Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact




 

Les Filles de Saïoua au Palais de Congrès de Montreuil (France) le samedi 16 décembre 2017